ventilo-caffe-biarritz-burger-food

Ventilo Caffe

Il y a des moments où on en a un peu marre de tout. Des moments où on a envie de jeter son ordinateur par la fenêtre, où les oiseaux ne chantonnent plus sur le chemin du travail, où on a l’impression que le mauvais karma nous a repéré dans la foule, où le mugcake au Nutella du soir n’a plus de saveur ! Ok, là j’exagère un peu mais toi-même tu sais lecteur. Bref, des fois la coupe est pleine ma bonne dame, et il faut réagir avant de se laisser engloutir par la mélancolie. 

– On part en weekend à Biarritz ?

C’est ainsi que nous partîmes, non pas 500 mais à 2, avec la copine M. pour quelques jours de détente, de gastronomie et même si ce n’était pas au programme de randonnée. Oui, parce qu’il faut le savoir, Biarritz c’est pas vraiment plat… Je vous pose le décor : samedi midi, la faim se fait sentir (mais surtout entendre, via les petits bruits de nos estomacs) et nous décidons de tester un petit café qui a l’air fort sympathique. Première impression pour le moins… Déconcertante ! Une carte TRÈS éclectique : ça va du magret à la soupe chinoise en passant par le burger. Qu’à cela ne tienne, même pas peur, j’ai évidemment pris le Ventilo burger au bacon et cheddar. Une très bonne surprise, des ingrédients frais et les condiments directement intégrés dans le steak maison lui donnent beaucoup de goût. Les frites sont craquantes et dorées, comme je les aime : bref un très bon burger à recommander ! La copine a jeté son dévolu sur le lomo sauce piquillos et a été ravie. L’ambiance est très agréable, un peu surfeur/hispter et à l’image de la carte : le bois flotté côtoie le velours et les dessous de table en croco. Surprenant donc, mais appétissant ! Et ma foi toutes ces émotions culinaires nous ont ensuite conduites droit dans le canapé pour une petite sieste (presque) méritée