plume-bordeaux-food-maison

Plume

Sortez les trompettes, les chapeaux pointus, les confettis et faites sonner les triangles ou tout autre instrument de musique improbable ! Oui, car aujourd’hui la copine C. a trouvé un travail. Si si, un vrai avec un bureau, un salaire et tout ! Elle aura peut-être même une stagiaire, c’est vous dire l’élévation sociale… Bon évidemment vous commencez à me connaître, la première chose qui m’est venue à l’esprit c’est : où c’est qu’on va bien pouvoir fêter ça ? En d’autres termes, à table les amis ! Le choix fût cornélien : aller dans un endroit habituel ou partir à la découverte de notre belle ville bordelaise ? Nous avons donc décidé de sortir un peu de notre zone de confort et on ne l’a certainement pas regretté…

– J’A-DO-RE.

Ce sont les premiers mots qui sont sortis de ma bouche dès que nous sommes entrés chez Plume. Un restaurant absolument adorable avec une ambiance un peu hors du temps. Des petites lampes, des présentoirs en bois et surtout une vitrine avec toutes les bonnes choses disponibles. Une très bonne idée pour voir ce qu’on va manger ! Au menu : pain maison (s’il-vous-plaît !) fourré au comté, au jambon italien, avec des oignons frits et des petits morceaux de pomme Granny. Bon, en clair c’était une tuerie ! Le tout accompagné d’une petite salade de roquette pour moi, tandis que C. a choisi la soupe aux légumes maison (moi qui n’aime pas le choux-fleur j’ai été agréablement surprise en la goûtant). Je ne vous parle même pas des desserts ! Enfin si, je vais quand même vous en parler : des petites bombes à goûter absolument ! Notre choix s’est porté cette fois-ci sur un brownie blanc et un carré fondant au citron, mais je sens qu’on va très vite revenir pour tester tous les autres… Une très très bonne adresse donc, et je pense même notre futur QG !

stationstremi-food-bordeaux-petits-plats-maison

Station St-Rémi

« Dans le doute, mangeons. » : c’est une maxime qui ne m’a jamais fait défaut ! Et certainement pas en ce midi pluvieux (oui, bon vous l’aurez compris : à Bordeaux les journées grises sont nombreuses en hiver) pour mon déjeuner hebdomadaire avec la copine F. ! Une très bonne occasion d’écrire un nouvel article. Quand soudain, le doute m’étreint : et si ce n’était pas bon ? Pas à la hauteur ? Si j’étais déçue ? Comment continuer mon après-midi sans ma dose de bonheur culinaire quotidienne ? La gorge nouée, je passe la porte, passe mon tour, puis enfin : passe commande.

– C’est TROP BON.

Évidemment, comme toujours, F. sort de sa manche LE petit restau à emporter qui va bien. Si, si : encore ! Station St-Rémi : des petites barquettes toutes mignonnes avec des produits frais, sains et succulents. Tous les jours le menu change, mais le principe reste (quasiment) le même : des petits plats avec viande en boulettes vapeur et un accompagnement au choix. Et si vous apportez votre contenant, c’est moins cher ! (spoiler alert : il y a un jeu de mots dans la phrase suivante)C’est pas trop chouX et écolo ça  ? (Alors, vous l’avez vu ? Oui, parce que je suis folle ET drôle). Au menu du midi : boulettes de boeuf façon tartare (cuites mais préparées avec plein d’épices et d’herbes parfumées) avec un petit gratin dauphinois maison ; le tout accompagné de sa sauce au parmesan qui m’en a bouché un coin. Un Régal ! F. a troqué les boulettes contre du poulet rôti (sur place s’il-vous-plaît) et n’a pas non plus été déçue… Un jour, je gagnerai au loto et j’achèterai tous les restaurants délicieux qui deviendront alors mes salles à manger privées. Et toc.