pausk-food-bordeaux-snack

Paus’K

Faire les factures, revoir les devis, refaire les factures, ranger les dossiers, faire des recherches, monter à l’étage, redescendre, aller chercher les documents à l’imprimante, aller demander une information à la collègue du bout du couloir, répondre au téléphone, rappeler les clients, (re)faire des recherches, courir partout… Pas le temps, pas le temps ! Un rythme électro dans la tête, branchée à une prise électrique pour tenir le coup, une touillette à moitié machônnée dans la bouche, une fesse sur la chaise et l’autre prête à bondir : bref, une matinée de travail comme les autres.

– Hé, on mange ensemble à midi ?

OUI ! Oui et triple oui, l’heure de la pause déjeuner ! Salvatrice, bienfaitrice, inattendue et pourtant inespérée. Ma copine/collègue et moi avons donc décidé de flâner dans les rues bordelaise à la recherche d’un endroit où casser la croûte. Une petite ruelle, un attroupement… Nous décidons de tenter notre chance. Bien nous en a pris ! Paus’k, une toute petite boutique qui recèle des merveilles culinaires. Des formules simples et abordables pour des petits plats qui changent et qui ont délecté mes papilles ! Ne me lancez même pas sur les épatants desserts, aussi variés que délicieux… Et comme grosse matinée implique grosse faim je me suis quelque peu lâchée. Au menu : un petit bol de riz sauvage, oignons, champignons et poulet (en un mot : MIAM, fondant et léger) accompagné de son petit bun au bacon et cheddar (non je ne fais pas une fixation sur tout ce qui contient du bacon et du cheddar. Ok, un peu. Ne me jugez pas…) et pour finir un SUBLIME clafoutis poires/framboises. Mais attention, pas le genre congelé/décongelé/recongelé, plutôt le genre fait par mamounette quand on a un gros chagrin et qui réchauffe le coeur. Oui madame. En résumé : une pause de midi idéale qui a presque ensoleillé cette journée pluvieuse, j’aurais bien fait une petite sieste moi…

Publicités
crazy-foodeuse-food-bordeaux

Chapitre premier : la révélation

Je dormais bien tranquillement dans mon petit lit, quand m’est venue soudain une idée de génie : et si je racontais ma vie à des inconnus sur internet ? Ni une ni deux, je bondis hors de mon cocon douillet pour me jeter sur mon clavier ! Seulement… Écrire oui, mais écrire sur quoi ? BIM deuxième éclair foudroyant : la seule chose qui me fait me lever le matin, c’est-à-dire la perspective d’un bon repas.

Allier trois de mes grandes qualités : ma décadence mentale, mon amour de l’écriture et ma passion indéniable pour la bonne nourriture.

Chaque article sera donc ici une anecdote de vie, un condensé truculent d’aventures avec une pincée de rigolade, le tout saupoudré d’une bonne dose de GRAS.

En espérant que tout cela vous plaira, mais si ce n’est pas le cas merci de m’envoyer une mèche de vos cheveux afin que je construise une poupée vaudou à votre effigie.

Bien cordialement,

La crazy foodeuse