les-fils-à-maman-bordeaux-brunch-burger

Les Fils à Maman

Ah Pâques, les cloches, les petits lapins en chocolat, les enfants tout mignons et affamés à la recherche des oeufs… Mais pour la Crazy Foodeuse, cette année Pâques c’est également un brunch de folie (et un gros burger bien entendu). Et oui, ce weekend les créateurs de notre héroïne (communément appelés « papa » et « maman » dans le milieu), ont décidé de braver les éléments et de descendre de leur montagne roussillonnaise pour se joindre à une joyeuse bande de gourmands bordelais et tahitiens. Autant vous dire qu’ils sont repartis le ventre plein et les pieds fourbus ! 

– En fait c’est juste une tuerie ici, non ?

Et c’est donc sur le restaurant « Les Fils à Maman » que se sont jetés notre dévolu et nos fourchettes impatientes. Le dimanche la formule brunch est de rigueur, mais attention ce n’est pas n’importe quel brunch ! Oubliez les quarts de pamplemousse arrosés de citron et les cures détox, ici c’est jus d’orange + chocolat chaud + plat avec frites + dessert. Au menu : j’ai évidemment choisi le burger maison au cheddar, avec un bravo unanime pour les frites dorées et croustillantes (la mère de la copine N. en a volé dans son assiette, je l’ai vue). Le choix a néanmoins était dur car TOUT donne envie… Je ne vous parle même pas de l’apothéose de ce déjeuner : la rose des sables au chocolat et sa mousse au Kinder. J’avoue que j’ai quelque peu hésité avec le sablé Petit Lu, banane et chocolat. Cruel dilemme… Une ambiance absolument géniale, un écran dans les toilettes qui diffuse des génériques de vieux dessins animés (Les Cités d’Or au petit coin, c’est vraiment la classe), des serveurs adorables, un Goldorak géant, une playlist qui donne envie de danser sur les tables et un menu sur un cahier de texte : bref, on y retournera c’est certain, ne serait-ce que pour goûter les croquettes de Babybel, foi de Crazy Foodeuse !

Publicités